1  décembre  2020 
 


Réouverture et précautions

Début : 01 / 12 / 2020
 
  Massage, Méditation, Soins

Ré-ouverture du cabinet le 1er décembre

Suite à l’allocution du président, certains services et commerces peuvent enfin ouvrir.
Cela me concerne aussi dans la mesure où je continue d’appliquer un protocole sanitaire strict, ce qui a toujours été le cas.

Je peux ainsi reprendre mes activités de massage et d’enseignement de la méditation à mon cabinet des Abbesses.

Mes massages reprennent donc le 1er décembre.

Pour la suite, vous la connaissez. Je rappelle simplement ci-dessous les protocoles et dispositions que j’avais déjà pris lors du premier déconfinement.

Bonne lecture.

Dernières nouvelles (15 décembre 2020)

Après ce déconfinement, nous connaissons une obligation de couvre-feu.
Les séances de massages ou de méditations devront donc se terminer une demi-heure avant le couvre-feu les mardis et mercredis, et une heure avant les jeudis où je dois ranger le cabinet pour rentrer chez moi en province.
Ainsi, pour un couvre-feu à 20 heures, les journées se terminent à 19h30 sauf le jeudi où elles se terminent à 19 heures.
Avec une exception à 19 heures également les mercredis 23 et 30 décembre puisque je ne travaillerai pas les 24 et 31.

Nouveau protocole de massage

Ce qui existe déjà.

J’étais déjà très attentif à l’hygiène concernant mon cabinet et ma façon de pratiquer. Ainsi, la table était recouverte d’un drap médical jetable, les serviettes utilisées (blanches) étaient changées à chaque client ou cliente. De même, à chaque client, je changeait les carrés rouges de serviette, utilisés pour essuyer régulièrement mes mains ou les parties de mon corps en contact avec le massé, entre chaque passage à l’eau et à la fin du massage. Cela intervenant systématiquement lors du changement de type d’huile ou des zones massées.

Je désinfectais ensuite au gel hydroalcoolique tout matériel touché. Puis toutes les parties de mon corps ayant été en contact étaient passées au gel ou lavées soigneusement.

Le cabinet était aéré régulièrement et des huiles essentielles diffusées, pour l’odeur agréable mais aussi pour l’assainissement de la pièce.

Toutes ces mesures continuent d’être appliquées, et vont être complétées.

De mon côté

  • Des essuie-mains jetables seront installés dans les toilettes.
  • Du gel hydroalcoolique sera disponible dans la salle d’attente.
  • Ma table de massage sera désinfectée immédiatement après chaque client.
  • Si vous avez soif, je vous servirai dans un gobelet jetable.
  • Avant de vous allonger, je nettoierai vos mains au gel hydroalcoolique.
  • Enfin, j’éviterai de masser le visage, car nos respirations seraient trop proches dans ce cas.

De votre côté

  • Vous arriverez masqué au cabinet et le resterez en salle d’attente ou aux toilettes.
  • Dans la pièce de massage, merci de ne pas accrocher votre masque ou le poser lors du déshabillage.
    • S’il est jetable, je vous ouvrirai ma poubelle pour que vous l’y déposiez.
    • S’il est réutilisable, gardez-le dans une poche spéciale ou un étui que vous aurez apporté.
  • Avant de sortir de la pièce, masquez-vous de nouveau.
  • Pour éviter de sortir pendant le massage, merci de passer aux toilettes avant et de bien vous laver les mains.
  • Enfin, surtout en cette période, ayez une hygiène encore plus rigoureuse et complète pour arriver parfaitement propre au cabinet de massage.

Conditions de refus

Comme dans les cas de manquements à l’hygiène corporelle, je me réserve le droit de refuser ou interrompre un massage pour des raisons sanitaires, si :

  • Le client tousse souvent.
  • Le client semble avoir du mal à respirer.
  • Le client présente des symptômes visibles de fébrilité (rougeur, pâleur, moiteur, fièvre).

Ce qui ne change pas

Le massage lui-même reste le même massage.

Cela signifie que je ne serai pas masqué. Il m’est en effet très difficile de masser avec une gêne respiratoire, même légère au début, elle devient insupportable au bout d’une heure trente à deux heures.

J’utilise un bain de bouche alcoolique désinfectant avant et après chaque massage pour assainir ma cavité buccale, ce qui est aussi une barrière efficace tant que nous ne somme pas déjà infecté.

Ceux qui connaissent mon massage énergétique savent que je ne masse pas du bout des doigts, à partir de cela, il n’y a plus de notion de distance de sécurité. Toutefois, mon visage ne sera pas à côté du vôtre, surtout lorsque vous êtes sur le ventre, et que nos respirations risquent peu de se mêler.

De votre côté, vous pouvez si vous le désirez garder un masque en place pendant le massage.

Autres précisions

De ces derniers points, il découle qu’il faut rester honnête de part et d’autre sur son statut épidémiologique.

Si vous ne vous sentez pas bien et craignez d’avoir une possibilité d’infection au SARS-CoV-2 (virus donnant le Covid-19), n’hésitez pas à reporter le rendez-vous plutôt que de risquer une transmission. La distanciation ou les fameux « gestes barrière » n’étant pas possibles pendant un massage énergétique.

Ceci devrait être valable avec toute infection facilement transmissible par contact ou par voie respiratoire.

Pour ma part, je suis largement vacciné et utilise en continu les prophylaxies existantes pour éviter d’attraper ou de transmettre certaines maladies, mais cela ne couvre pas tout, et ne protège pas du Covid-19.

S’il m’arrivait de l’attraper, je préviendrai directement mes clients massés depuis les deux dernières semaines, sans passer par l’état ou une application de smartphone.


À très bientôt alors…