9  mars  2021 
 


Anti-virus et Vaccination

Début : 09 / 03 / 2021
 
  Actualité

Vaccination

Soucieux d’assurer la protection de mes clients, j’ai toujours été attentif à avoir une hygiène parfaite dans mon cabinet et ma pratique du massage. Aujourd’hui, je vais plus loin : je me fais vacciner contre le Covid-19.

 

Depuis le début de cette pandémie, j’avais ajouté peu de choses à mon protocole d’hygiène déjà complet.

  • Un nouveau produit virucide et des lingettes pour nettoyer la table entre chaque client, en insistant sur le trou facial.
  • Le port du masque pour tout le monde dans les communs du cabinet.
  • Un distributeur de gel hydroalcoolique dans la pièce de massage pour une précaution supplémentaire de désinfection des mains et des parties touchées par le client précédent.
  • Le visage n’est plus massé. Les respirations étant trop proches dans ce cas.
  • Si vous demandez un verre d’eau, des gobelets jetables sont à votre disposition.

Depuis ma dernière réouverture début décembre, j’avais ajouté de mon côté un test complet PCR et sérologique hebdomadaire en début de semaine, quitte à annuler mes rendez-vous si ces tests avaient montré une contamination, ou bien si un de mes clients m’avais informé être un cas-contact.

La seule entorse aux règles des gestes-barrière était pour moi de ne pas pouvoir masser avec un masque. La gestion de mon souffle est en effet très importante dans ma pratique et un masque rend très difficile mon massage énergétique. De ce fait, je permets également à mes clients de retirer leur masque dans le cabinet de massage afin qu’ils puissent respirer librement, s’ils le désirent, bien entendu.

Depuis, mes tests réguliers n’ont détecté aucune contamination, et les tests sérologiques négatifs montrent que je n’ai jamais été exposé au virus. Ces précautions sont donc efficaces.

Plus loin

Pour aller plus loin dans cette lutte, j’ai décidé de me faire vacciner. Ceci afin d’éviter d’être moi-même un vecteur potentiel de contamination au cas où cela se produirait.

En effet, les transports en commun, la rencontre d’autres personnes au cabinet ou dans des commerces, ne me mettent pas plus à l’abri que n’importe qui.

Le temps que le virus soit détectable aux tests hebdomadaires pourrait me le faire transmettre à un petit nombre de mes clients.

Pour être vraiment tranquille, de votre côté comme du mien, ma vaccination semble être une démarche indispensable.

Une démarche personnelle

Cette décision est personnelle. Je ne désire pas inciter qui que ce soit à se faire vacciner s’il n’y tient pas. Je fais cela pour vous protéger, pour rendre ma pratique plus sûre pour tout le monde. Ce n’est pas pour faire du prosélytisme ou dans le cadre d’une propagande pro-vaccination. Les instances sanitaires s’en occupent suffisamment et chacun est encore libre de ses choix dans ce domaine.

Rappel de mes précautions

En dehors des nouvelles précautions particulières exposées plus haut, depuis le début de ma pratique, j’ai toujours veillé à l’hygiène de mon cabinet et à la protection de mes clients.

  • la table est recouverte d’un drap médical jetable.
  • la table est nettoyée entre chaque massage.
  • les serviettes rouges utilisées pour essuyer régulièrement mes mains ou le massé sont changées à chaque client.
  • les serviettes utilisées pour couvrir le corps (blanches) sont changées à chaque client.
  • Le cabinet était aéré et ventilé régulièrement.
  • des huiles essentielles sont diffusées, pour l’odeur agréable mais aussi pour l’assainissement de la pièce.
  • je me lave soigneusement au savon les mains, les bras et les parties du corps en contact avec le massé.
  • j’utilise un bain de bouche pour désinfecter la cavité buccale entre chaque client.

Toutes ces mesures ont montré leur efficacité. Ma vaccination vient renforcer l’ensemble en vous réservant un espace de détente et de tranquillité, avec l’assurance de ne pas risquer votre santé dans mon cabinet.


À très bientôt…

2 réflexions au sujet de « Anti-virus et Vaccination »

  1. Bonjour Pascal
    Que vous soyez vacciné ou pas, ne change en rien mon plaisir de recevoir vos massages, le risque est un composant de l’air, et de vivre nous en fait vivre plus d’un!
    Même vaccinés, nous serions potentiellement des porteurs « sains » et pourrions contaminer autrui… Vous voilà en voie d’être protégé, mais vos patients non vaccinés comme moi, pas du tout. Auriez-vous pu attendre de vous faire inoculer ce qui dans la précipitation reste hasardeux dans l’efficacité contre les variants successifs, et les effets à distance encore méconnus ? Chacun étant encore libre de recevoir ou non un vaccin, je respecte votre choix même si je m’en inquiète avec altruisme envers vous. Pour ma part, j’attends encore:

    • 1. De m’y retrouver contraint et forcé pour ne pas être mis au ban de la société.
    • 2. Un vaccin, mais certainement pas avec la base d’une séquence génétique, au risque qu’une transcriptase inverse pourrait l’intégrer à mon génome.
    • 3. D’avoir du recul sur l’efficacité de ces produits du Big Pharma et de leur scientifique et relative innocuité.

    A propos des bénéfices/risques ; facile de faire pencher la balance du côté que l’on veut au point où nous en sommes d’informations contradictoires, et de la peur en campagne d’instillation sans relâche.
    Votre vie saine et votre mental équilibré est le premier garant de votre protection et vous pensez certainement aussi qu’une immunité naturellement acquise contre un agent infectieux qui n’est pas considéré comme strictement pathogène et létal, est un pouvoir en notre nature.
    Alors merci, et ce n’était pas nécessaire envers moi, d’avoir pensé à la sécurité de tous, et tout bonnement aux bienfaits comme aux plaisirs de prochainement vous rencontrer.
    Michel

    1. Merci Michel,
      J’approuve ce que vous dites. D’ailleurs, comme je l’avais dit, des tests réguliers n’ont montré aucune mise en présence du virus chez moi, ce qui montre que mes précautions étaient bien adaptées. Et je suis d’accord aussi sur la faible létalité de ce virus, même si elle n’est pas nulle, je ne me sentais pas menacé… J’ai pourtant vu le frère d’un ami emporté par le covid à l’âge de 54 ans.

      Concernant sa transmission, aucune étude n’est encore disponible, vu le peu de recul que nous avons. Toutefois, à partir du moment où un virus est combattu par des anticorps, la charge virale est forcément plus basse et le risque de transmission diminue d’autant. C’est ce qui m’a encouragé à faire cette démarche… En choisissant un vaccin de facture classique et non une thérapie génique dont on ne peut encore rien dire des effets à long terme. Je suis étonné des affirmations péremptoires d’impossibilité de modification de notre génome, alors que l’action de la transcriptase inverse est connue depuis plus de dix ans et que la biologie nous montre à quel point notre ADN n’est pas que le fruit des mélanges de la reproduction sexuée. il est vrai aussi, que les variants vont nous obliger à réfléchir à ces stratégies vaccinale, qui restent donc moins efficaces que des précautions individuelles de base, et je ne parle pas de confinement ou de couvre-feu dont les études ont montré l’inefficacité.

      Je masse aussi des personnes âgées et d’autres possédant des comorbidités, ma démarche les a rassurées et c’était aussi le but. Que cela soit justifié ou non, la peur n’obéit pas à la raison… Sinon nos sociétés seraient moins maltraitées en ce moment.
      Combattre la peur et donner du bien-être fait partie de ma vocation.
      Concernant vos recommandations, elle sont tout à fait justes et j’encourage tout le monde à suivre cette voie qui a permis à l’humanité de continuer de vivre, rire et s’amuser à une époque où les antibiotiques n’existaient pas.

      Merci pour votre commentaire, et à bientôt.

Répondre à Michel Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*